Une mobilité douce, dure à faire passer

Communiqués de presse

2016_Une mobilité douce, dure à faire passer

Thématique(s) :

Aujourd’hui la ville de Verviers organise une conférence de presse intitulée « le vélo à Verviers ».

Si l’action est certes louable, elle met en avant des manquements concrets dans la manière que la ville a d’envisager la mobilité.

Il y a deux ans maintenant, écolo j Verviers avait déjà dénoncé l’état déplorable des pistes cyclables à Verviers. Face à l’immobilisme de la ville, l’an passé, nous avions décidé de prendre les choses en main. C’est pourquoi, nous avion tracé nous-mêmes des morceaux de pistes …Nous espérions ainsi interpeller nos élus sur ce dossier. Cela fait deux ans d’interpellation sans aucune réponse concrète de la part de nos échevins.

Ceci alors que dans les différentes déclarations de politique générale rédigées par les différentes majorités, il est noté très clairement qu’un des objectifs est d’enfin valoriser la présence des vélos en centre ville.

De plus ceci serait rendre service au Verviétois et à leurs portefeuilles. En effet par exemple chez décathlon (partenaire de la conférence de presse) un vélo coûte 169e soit l’équivalent de 6 procès verbaux à Verviers

Si écolo j Verviers ne doute pas de l’enthousiasme de nos élus, qui n’hésitent jamais à exprimer leurs soutiens pour la traversée de la ville par des moyens cyclo-pédestres, et si l’initiative de la ville en ce jour est à soutenir, il serait temps de changer de braquet pour permettre à Verviers d’être sans voiture toute l’année.

Afin d’atteindre cette qualité de vie en ville, écolo j Verviers demande que les autorités communales s’activent pour mettre en place 3 actions concrètes concernant les infrastructures communales nécessaires en faveur du vélo :
1) Réalisation d’urgence d’un projet de véritables pistes cyclables au cœur de la ville.
2) Placement de structures métalliques pour parquer son vélo (près des institutions, des zones de délestage, des parkings de dissuasion ou des lieux à haute fréquentation comme les écoles,…).
3) Implantation d’un réseau de vélos urbains.

En attendant, l’on a plus l’impression que la majorité pédale dans la semoule que dans les rues de Verviers…

En pièce jointe, vous trouverez diverses photos, tout d’abord des photos de l’état des pistes cyclables à Verviers. Ensuite des photos datant de septembre quand écolo j a tagué des pistes cyclables et enfin, un visuel que les Verviétois pourront découvrir demain sur les horodateurs de la ville.

Contact : Mahu Jean-Sébastien – 0498/60.14.51

Nos thématiques

Voir toutes les thématiques