Journée mondiale de lutte contre les violences policières

Communiqués de presse

Lutte contre les violences policières 22

A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences policières, les membres d’écolo j ont travaillé sur des stickers afin de sensibiliser à la question. Il se trouve que la formulation d’un des stickers envisagés dans ce cadre n’était effectivement pas la bonne. Les mots ont un sens, et la portée de ceux-ci également. Nous rappelons que notre utilisation du mot police se comprend de manière institutionnelle et ne fait pas référence aux individus.

Nous regrettons donc cet épisode, et afin d’éviter tout malentendu, le sticker ne sera pas distribué.

Notre objectif principal est, et reste, la mise en lumière de la réalité des violences policières et le soutien aux associations de terrain qui luttent au quotidien dans ce sens.

écolo j a toujours porté une attention particulière aux thématiques relatives à la justice, et c’est pour cela que nous nous inquiétons de la hausse des violences policières dans les dernières années et que notre groupe de travail sur cette thématique propose les recommandations suivantes:

  • l’enregistrement des contrôles de police (distribution d’un récipissé papier aux personnes contrôlées)
  • le respect de l’obligation d’être identifiable pour tout· agent·e de police
  • la lutte contre le profilage ethnique et le racisme structurel
  • une réforme de la composition du comité P et sa transformation en un comité incluant des citoyen·ne·s
  • la construction d’un système de dépôt de plainte plus efficace pour les victimes de violences policières
  • la protection du droit de filmer la police avec floutage en cas de diffusion
  • la possibilité de nommer un procureur spécial qui se charge exclusivement de dossiers qui incrimine des policiers pour éviter toute confusion avec les dossiers.

Nous vous invitons à rejoindre la manifestation contre les violences policières, ce mardi 25 mars, 18h, place Lumumba à Bruxelles. Soyons nombreu·x·ses aux côtés des victimes, de leurs proches et de la société civile parce que malheureusement, oui, les violences policières tuent.

Nos thématiques

Voir toutes les thématiques